Le SNECA a eu raison d’insister (c’était la 3ème fois cette année que nous demandions une prime récompensant l’engagement des salariés).

Le SNECA continuera de se battre pour la défense du pouvoir d’achat de tous les salariés.

*selon les modalités définies par le dispositif « Macron »